La comptabilité… c’est quoi ?


Véritable outil de gestion, la comptabilité relate l'ensemble des opérations liées à l’activité d’une entreprise sur une période donnée. Elle permet ainsi de suivre, d'analyser tous les éléments de la vie de l'entreprise et d'évaluer sa santé financière. Il est donc indispensable de tenir l'ensemble de ces documents comptables à jour.


La comptabilité générale en bref


La comptabilité générale consiste à enregistrer les opérations effectuées par l’entreprise (par exemple achat, vente de marchandises, paiement des créancier, emprunts, …) dans des livres comptables, registres et/ou supports informatiques, sur base de documents se rapportant aux activités commerciales. Objectif : connaître le patrimoine et le résultat de l'entreprise.

La comptabilité générale recense tous les éléments entrants et sortants d’une entreprise. Les principaux éléments traités par la comptabilité générales : créances clients, les dettes fournisseurs, les charges de personnel, les dettes financières et les charges d’impôts.

Obligatoire pour toutes les entreprises, la comptabilité générale a pour objectif d'informer les parties extérieures à l'entreprise de son état financier. Elle présente via 3 documents majeurs (compte de résultat, bilan comptable, annexe), la situation de l'entreprise à l'issue d'un exercice comptable, généralement égal à 12 mois.

Muni de toutes ces informations, le dirigeant d’une entreprise est en mesure de :

  • Connaître rapidement, à tout instant, la situation patrimoniale ou comptable de son entreprise,

  • Déterminer périodiquement le résultat de son entreprise : perte ou bénéfice,

  • Établir un diagnostic. Sur la base des données recueillies, le chef d’entreprise pourra comparer ses performances à celles d’entreprises similaires, dégager les points forts et les points faibles de son commerce, décider de s’agrandir, de modifier l’assortiment proposé, d’adapter ses heures d’ouverture, …

Pas une comptabilité, mais plusieurs variantes

Il existe plusieurs types de comptabilité, en fonction des objectifs souhaités.

La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion


Contrairement à la comptabilité générale, elle n'est pas obligatoire pour les entreprises, mais fortement conseillée. Son principal objectif : analyser tous les coûts liés à l’activité de l’entreprise et déterminer les divers points de rentabilité. Destinée principalement aux dirigeants de l’entreprise pour leurs permettre de prendre les bonnes décisions, c’est une comptabilité basée sur l’analyse des charges et des coûts, elle vise l’analyse et la détermination des coûts et les résultats analytiques des produits et services que vend l’entreprise.

Elle éclaire les dirigeants et collaborateurs d’une entreprise dans les différentes décisions de direction, planification, organisation et contrôle.


La comptabilité nationale


Outil indispensable pour la compréhension de l’économie de la nation, la comptabilité nationale a pour but de schématiser l’activité économique d’un pays durant une période précise, généralement égale à un an. Tout comme pour une entreprise, la comptabilité nationale permet à un état de connaître sa situation à un moment donné et d’appuyer les décisions futures. C’est entre autres à partir de la comptabilité émise et publiée par chaque entreprise que la comptabilité nationale est éditée. Le principal indicateur édité par la comptabilité nationale est le PIB, somme des valeurs ajoutées de chaque entreprise.


La comptabilité publique


La comptabilité publique est un ensemble de procédures macroéconomiques qui déterminent les recettes et les dépenses de l’Etat et les collectivités publiques.


Tenir une comptabilité : une obligation pour toutes les entreprises ?


Toutes les entreprises commerciales et industrielles ont l'obligation de tenir une comptabilité. Selon l'article L123-12 et suivants du Code de commerce, « toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit procéder à l'enregistrement comptable des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise. Ces mouvements sont enregistrés chronologiquement ».

Toutefois, certaines d’entre elles peuvent bénéficier d’allègements, voire de dispenses : le cas notamment des entreprises relevant du régime du micro-BIC et micro-BNC.


Les différents acteurs de la comptabilité


Ainsi, la quasi-totalité des entreprises, quelques soient leur taille et leur secteur d'activité, ne peuvent se passer de comptables ! Cette discipline regroupe des métiers variés : assistant comptable, secrétaire comptable, comptable, expert-comptable, directeur administratif et financier, commissaire aux comptes, ... La filière comptabilité offre de nombreuses opportunités en termes d'évolution de carrière et d'emploi, même si elle ne fait pas recette, notamment auprès des jeunes.


Source : www.pole-emploi.fr




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout