Le e-learning fait ses clics et ses classes



Il était attendu depuis longtemps en France. Il est enfin venu.



Il était attendu depuis longtemps en France. Il est enfin venu, l'avènement du e-learning en formation continue. Car selon une étude de Cegos sur les modalités de formation publiée en avril dernier, plus de la moitié des entreprises de 500 salariés et plus déclarent proposer des formations à distance à leurs salariés. Et la crise ne fait qu'amplifier le phénomène, comme l'explique Pascal Debordes, directeur de solutions e-learning pour le groupe Cegos : « Les stages à distance permettent aux entreprises de former leurs salariés à moindre coût et dans un temps plus restreint que s'ils venaient assister à une session. »


Du coup, les formations totalement à distance ou « blended » (alliant sessions et e-learning) ont augmenté de 20 % chez Cegos en 2009. Une progression constatée aussi par ses concurrents, puisque Demos propose désormais deux-cents stages « blended », et l'IFG-Cnof, une cinquantaine. Pour l'heure, ce type de formation miste continue à être plus utilisés que les modules totalement en ligne.

L'e-learning permet notamment à l'apprenant de préparer ses journées de formation en salle. Un quiz autour de la thématique du stage lui permet, par exemple, de s'auto-évaluer et d'acquérir des connaissances pour se mettre en jambe avant sa venue. A l'issue du programme, il peut aussi continuer à communiquer par mail avec son formateur pendant un temps limité. « Chez Docendi, il peut ainsi évaluer ses connaissances en ligne un, trois et sept mois après la formation », indique Benoît Tulasne, le directeur pédagogique.

Les vertus du e-learning ne semblent plus à démontrer. « En mêlant vidéos, fichiers à lire, QCM et témoignages d'experts, les modules sont de plus en plus attractifs, et rendent l'apprentissage plus ludique », commente Christophe Boisseau, le directeur marketing d'IFG-Cnof. Il permet, par ailleurs, une individualisation des parcours de formation. Un gain d'efficacité qui ne laisse pas insensibles les responsables formation des entreprises.






source: 20minutes.fr

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout