Un projet pancanadien sur le partage d’expertise en FAD



Trois cégeps québécois et deux collèges canadiens francophones collaborent depuis avril 2015 dans le cadre d’un projet pancanadien subventionné par le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC). Ce projet vise un partage d’expertise en formation des maîtres en formation à distance (FAD) et la première phase vient à peine de se terminer.

La Formation continue et services aux entreprises du Cégep de Trois-Rivières, le Cégep de la Gaspésie et des Iles, le Cégep à distance, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick et le Collège Éducacentre de la Colombie-Britannique ont collaboré tout au long de la première phase de ce projet qui consistait en une mise en commun et diffusion du savoir, des expertises et des ressources existantes concernant la FAD au regard des pratiques et des approches pédagogiques présentes dans les 5 établissements.

Au total, une dizaine de personnes ont participé au projet (conseillers pédagogiques, enseignants, techniciens, technopédagogues, attaché d’administration, directeur de la formation continue, directeur des études) pour lequel 1 responsable par établissement a été nommé. Voici le déroulement global du projet.

Printemps 2015 : faire connaissance et s’organiser

Le Cégep à distance a été identifié comme le porteur de dossier et veillait à toute la logistique des communications lors et à la suite des rencontres virtuelles. Une attachée d’administration prenait tout en note lors des rencontres et veillait à préparer les comptes rendus pour tous. Il était prévu dès le départ qu’une recension des écrits serait nécessaire afin de répertorier des ressources pour appuyer et bonifier les pratiques pédagogiques liées aux expertises de chaque collaborateur du projet : un technicien en documentation a été engagé. Tôt dans les discussions, les participants du groupe ont identifié plusieurs volets où la collecte d’information devrait être pertinente pour leur projet. Plusieurs sujets et mots clés ont été proposés et répartis en 4 thématiques :

  • La formation des maitres ou la formation des formateurs en formation à distance

  • L’encadrement en ligne

  • Les bonnes pratiques

  • Les nouvelles approches en formation à distance


"Le Collège Éducacentre est le seul collège francophone en Colombie-Britannique et son mandat est de répondre aux besoins de formation des francophones. La FAD permet d’offrir à un plus grand nombre de personnes des formations de qualité, puisque nous considérons l’éducation comme un élément central à l'épanouissement des communautés, et ce, particulièrement dans un contexte minoritaire.Isabelle Thibault, Collège Éducacentre, Vancouver, Colombie-Britannique"


Automne 2015 : découvrir la force technopédagogique de chaque participant du projet

Afin de mieux comprendre les expertises de chacun et de découvrir l’application concrète d’approches technopédagogiques variées, des rencontres en présentiel et des exposés ont eu lieu en septembre et en novembre 2015. En septembre, une visite fort inspirante d’une durée de 3 jours du côté du Cégep de la Gaspésie et des Iles a inauguré le partage. Les participants ont rencontré des enseignants et des étudiants :

  • de l’École des pêches et de l’aquaculture (EPAQ)

  • du programme de Techniques de l’informatique

  • du programme de Techniques de soins infirmiers proposé en télé-enseignement multisites

En novembre 2015, un déplacement vers la métropole a permis à tous de visiter les quartiers du Cégep à distance et ainsi de découvrir comment s’articule le développement complet des programmes et des cours offerts entièrement en autoformation (mode asynchrone autoportant). Trois autres établissements ont pu présenter leurs forces et particularités lors de présentations.

Alors que les 3 institutions québécoises ont une approche de développement pédagogique basée sur la mobilisation des compétences, les 2 établissements franco-canadiens fonctionnent selon une approche par objectif. La formation continue du Cégep de Trois-Rivières et le Collège Éducacentre de Vancouver ont une population étudiante adulte, ce qui est en partie le cas du Cégep à distance, tandis que les 2 autres ont une forte majorité d’étudiants en cheminement régulier. Cette réalité influence beaucoup le choix des approches et des stratégies pédagogiques, notamment parce que les étudiants ont davantage besoin de « vivre la vie collégiale » que les adultes. Par exemple, pour répondre à ce besoin, le Cégep de la Gaspésie et des Iles offre « des classes par cubicule » : des étudiants issus de différents programmes et munis d’un casque d’écoute et d’une caméra web peuvent se retrouver, au même moment, dans le même local pour suivre respectivement une séance de cours dans leur classe virtuelle synchrone, parce que leur enseignant se trouve dans une classe... sur un autre campus! Une fois leur cours terminé, ces jeunes se retrouvent à la cafétéria ou au café étudiant ou bavardent avec des amis.

"Chaque solution de formation à distance est déployée en fonction des besoins spécifiques du programme et de sa clientèle. Par conséquent, nous exploitons plusieurs modèles de formation à distance.Daniel LaBillois, Cégep de la Gaspésie et des Iles"



Hiver 2016 : s’imprégner des thématiques ciblées

Une fois les visites terminées et le constat de la pluralité du terme « formation à distance » au sein des 5 établissements, tous les participants du projet ont concentré leur énergie à la lecture de centaines d’articles scientifiques, pédagogiques et professionnels en lien avec les thèmes retenus. Au fil des semaines, entre novembre 2015 et février 2016, la bibliographie de ressources centrée sur la formation à distance s’est construite. Des centaines de ressources ont été trouvées par le technicien, et plus de 500 titres de livres, de sites et d’articles ont été retenus et lus par les participants!

De plus, la rédaction de 2 articles pédagogiques sur des sujets fondamentaux en FAD, soit l’état de la situation de la formation des maitres ainsi que les principaux outils de communication et d’interaction, a permis à l’équipe de faire ressortir les points saillants de leur collecte d’information. En tant que porteur de dossier, le Cégep à distance amorçait l’écriture des textes et les autres participants les bonifiaient par la suite.

Pour boucler la phase 1 du projet, les participants produisent un rapport qu’ils remettront au RCCFC en avril. Deux articles portant sur la recension des écrits ont été rédigés et sont en instance de publication. De plus, une bibliographie a été rendue disponible sur le site du Cégep à distance en attendant qu’un blogue, pris en charge par la formation continue du Cégep de Trois-Rivières, voit le jour incessamment. La bibliographie complète répondra aux besoins des enseignants, formateurs et conseillers pédagogiques qui souhaitent s’initier ou se perfectionner en FAD. Parmi la centaine de ressources figurant dans la bibliographie, et pour les lecteurs de Profweb, l’équipe du projet a fait une sélection des 3 articles incontournables à lire pour chaque thématique.



Bilan et phase 2 - Vent de changement mutuel

Malgré l’éloignement géographique considérable entre les 5 établissements, la réalité pédagogique parfois très différente et l’étendue de cette première phase de projet, les membres de l’équipe se sont dits très heureux des retombées pédagogiques, scientifiques et sociales qui découlent de leur collaboration. Les forces complémentaires de chacun, la bonne chimie et la générosité professionnelle de tous sont les clés du succès. Dès qu’une personne avait besoin d’une ressource, d’un conseil ou d’une explication concernant une méthode pédagogique, elle contactait une autre personne du groupe pour échanger. Le groupe est en quelque sorte devenu une communauté de partage!

D’ailleurs, les 5 établissements du projet sont heureux d’annoncer que la phase 2 du projet a été acceptée par le RCCFC. Cette phase vise l’élaboration et le pilotage d’un système efficace de mise en commun et de transfert des connaissances. Le groupe imagine déjà un ensemble de microformations, à l’image d’un MOOC, à l’intention des nouveaux enseignants, formateurs, conseillers pédagogiques ou gestionnaires qui souhaitent en apprendre davantage (et de manière autonome) sur la FAD, l’encadrement, les bonnes pratiques et les outils existants. Aussi, une 3ephase est déjà envisagée. Elle viserait à assurer la complétion et la pérennisation du projet. Ce ne sont pas les idées qui manquent!



Source: profweb.ca



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout